Void-Vacon (Meuse)

De 2.000 cols par an à 2.000 bouteilles à l'heure...

Sur Facebook, la page Clair de Lorraine totalise plus de 31.000 « J’aime ». Chauvins, les Lorrains ? Au moins autant que les Bretons ou les Basques quand il s’agit de revendiquer la gourmandise du terroir. L’histoire commence avec Philippe Simermann, un postier qui produit un excellent vin de groseille. Une production très confidentielle (2.000 bouteilles par an). Aujourd’hui, Vincent Ferry booste son marché originel, le perlé, avec un outil embouteillant 2.000 cols à l’heure. Tchin !

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0