Commercy

La madeleine est à quai...

 

L’autorisation officielle de vendre des madeleines sur le quai de la gare de Commercy remonte à 1874. Elle a été délivrée par la préfecture. À partir de cette date, jusqu'à la veille de la seconde guerre mondiale, les voyageurs qui passent par la gare de Commercy vont pouvoir contempler depuis la fenêtre de leur compartiment, toutes les vendeuses de madeleines, chargées de leurs grands paniers d'osier, se dirigeant tant bien que mal dans la foule, et criant très fort pour vanter leur marchandise et attirer le client ! La locomotive faisait le plein en eau et donc l’arrêt prolongé permettait de faire commerce. Au point que jusqu'à la seconde guerre mondiale, près de 2500 madeleines étaient vendues sur les quais de la gare.

Marcelle-Madeleine vendait – elle – des madeleines de Liverdun à Nancy avec une caisse montée sur roue. Elle a été la figure des madeleines dans l’agglomération de Nancy.

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0